Site officiel de la commune de Tupin et Semons
Accueil / Nuisance et pollution

Ambroisie (lutte contre)

Fleur d'ambroisie alimentant la page consacrée à la lutte contre l'embroisie dans le menu environnement du site de la Mairie de Tupin et Semons tupinetsemons.fr

L’ambroisie est une plante nuisible à la santé.

Particulièrement implantée dans notre région, elle germe au printemps avant de polliniser en août-septembre.
La concentration dans l’air de ses pollens provoque d’importantes allergies et fait de cette plante un enjeu de santé publique. Il revient à chacun d’entre nous de participer à la lutte.

Que faire si je vois de l’ambroisie ?

  • Chez moi :  je l’arrache, de préférence avec des gants
  • Hors de ma propriété et sur un terrain public, s’il y a seulement quelques plants : je les arrache, de préférence avec des gants.
  • Hors de ma propriété, s’il y a en a beaucoup : je signale la zone infestée :
    • à la mairie de la commune sur laquelle l’ambroisie est présente
    • par téléphone au 0 972 376 888
    • grâce à la plateforme SIGNALEMENT-AMBROISIE : Ambroisie

Retrouver le dossier complet sur l’ambroisie :
– reconnaitre l’ambroisie,
– réagir face à l’ambroisie
– les techniques de gestion de l’ambroisie
– Signaler et agir contre l’ambroisie
en cliquant sur le lien : Ambroisie – Vienne Condrieu Agglomération

Déchets verts

Image de 2 sacs remplis de déchêts verts pour illustrer le texte sur les déchets verts du site internet de la mairie de Tupin et Semons www.tupinetsemons.fr
Peut-on brûler des déchets verts dans son jardin ?

Les déchets verts sont constitués des végétaux (secs ou humides) de jardin ou de parc.
Il s’agit :

  • de l’herbe après tonte de pelouse
  • des feuilles mortes
  • des résidus d’élagage
  • des résidus de taille de haies et arbustes
  • des résidus de débroussaillage
  • des épluchures de fruits et légumes
Que faire de ses déchets verts ?

Il est possible :

  • de les utiliser en paillage ou en compost individuel car ils sont biodégradables, c’est-à-dire qu’ils se décomposent avec le temps
  • de les déposer conformément aux règles mises en place par la commune (déchetterie ou collecte sélective)

Il est interdit :

  • de les brûler à l’air libre
  • de les brûler avec un incinérateur de jardin.
Pourquoi cette interdiction ?
  • Brûler des déchets verts, surtout s’ils sont humides, dégage des substances toxiques (particules files notamment).
    Par exemple, brûler 50 kg de végétaux à l’air libre émet autant de particules fines que rouler pendant 14 000 km avec une voiture à essence neuve.
  • Il faut également tenir compte des possibles troubles de voisinage (odeurs ou fumées) et des
    risques d’incendie.
En cas de non-respect de l’interdiction
  • Il est possible d’alerter la mairie en cas de non-respect de l’interdiction de brûler les déchets
    verts chez soi.
  • La personne qui brûle des déchets verts à l’air libre peut être punie d’une amende
    de 450 € maximum. Si ses voisins sont incommodés par les odeurs, ils peuvent par ailleurs
    engager votre responsabilité pour nuisances olfactives.

Bruits de voisinage - Nuisances Sonores

Image d'une tondeuse pour illustrer le texte sur les nuisances sonores du site internet de la mairie de Tupin et Semons www.tupinetsemons.fr

Les bruits de voisinage sont des bruits générés par le comportement d’une personne ou d’un animal et causant des nuisances sonores. Ils peuvent être sanctionnés, dès lors qu’ils constituent un trouble anormal.

Les bruits de comportement sont tous les bruits provoqués de jour comme de nuit :

  • par un individu, locataire ou propriétaire d’un logement, (cri, talons, chant, fête familiale…)
  • par une chose (instrument de musique, chaîne hi-fi, téléviseur, outil de bricolage, pétard et feu d’artifice, pompe à chaleur, éolienne, électroménager…)
  • par un animal (exemple : aboiements).

 

Lorsque ces bruits sont commis la nuit, on parle de tapage nocturne. Il n’existe pas d’heures précises pour définir le tapage nocturne. Pour être reconnu comme un tapage
nocturne, le bruit doit avoir lieu quand il fait nuit, c’est-à-dire entre le coucher et le lever du soleil.

Il y a tapage nocturne lorsque :

  • l’auteur du tapage a conscience du trouble qu’il engendre
  • et qu’il ne prend pas les mesures nécessaires pour remédier au tapage

 

En journée, un bruit de comportement peut causer un trouble anormal de voisinage dès lors qu’il est répétitif, intensif, ou qu’il dure dans le temps.

L’article 5 de l’arrêté préfectoral de la région Auvergne Rhône Alpes stipule notamment :
« Les travaux de bricolage ou de jardinage réalisés par des particuliers à l’aide d’outils ou d’appareils susceptibles de causer une gêne pour le voisinage en raison de leur intensité sonore tels que tondeuses à gazon à moteur thermique, tronçonneuses, perceuses, raboteuses ou scies mécaniques ne peuvent être effectués que :

  • les jours ouvrables de 8 heures à 20 heures
  • les samedis de 9 heures à 19 heures
  • les dimanches et jours fériés de 10 heures à 12 heures »

Si votre voisin ne respecte pas l’arrêté municipal ou préfectoral relatif au bruit, il faut en avertir le maire qui a l’obligation de garantir la tranquillité des habitants de la commune.

Plus d’informations ici :
www.service-public.fr
Arrêté préfectoral